honfleur et les honfleurais

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« J’ai des souvenirs de villes comme j’ai des souvenirs d’amour.
Il est des lieux où souffle l’esprit ».

Ces propos de Maurice Barrès sont venus spontanément sous la plume de plusieurs auteurs qui ont évoqué Honfleur dont les ciels brouillés, lumineux et changeants, les pavés luisant sous la pluie, les ruelles chargées de souvenirs et d’histoire, ont engendré une atmosphère qui a toujours inspiré aussi bien ceux qui y sont nés que nombre de ceux qui,l’ayant découvert un jour, n’en sont jamais repartis…

Il en est de même pour la plupart des hommes.

Le berceau de leur naissance, de leurs premières années, ne les laisse jamais indifférents lorsqu’ils y reviennent. Il est vrai que Honfleur, plus que beaucoup d’autres cités, ne laissent partir ses enfants, que marqués au fer lancinant de la nostalgie et du regret d’une enfance disparue qui réapparaît subitement dès lors qu’ils viennent redécouvrir le décor immuable de leur jeunesse.

 

Accueil | le mot de l'auteur | Extraits | Diaporamas | Contact | Sites partenaires |Tome V